Géopolitique trumpienne: un cas de "madman theory"


Qu'on se le dise: Trump, c'est l'incarnation même de la "madman theory" développée par Nixon. Disons; son parachèvement.


Vous m'excuserez de croire que le nouveau président, d'un point de vue stratégique, fait sens dans son apparente errance. Qu'il ne fait pas n'importe quoi, qu'il n'en donne que l'apparence.


À quoi sert la superpuissance militaire américaine si on reste dans la conviction qu'elle ne serait jamais déployée, que les codes nucléaires ne seraient jamais enclenchés, tant seraient bons et vertueux les politiciens de ce pays? Au contraire, inspirer l'idée qu'il ne faudrait pas provoquer des États-Unis impulsifs redonne à l'arsenal américain sa véritable force dissuasive.


J'aime voir un monde qui avait pris ses aises dans sa sauvagerie, qui commençait à profiter de sa propre déchéance pour rétablir l'autoritarisme et le fanatisme, désormais obligé de recalculer chacune de ses potentielles dérives, parce qu'il craint maintenant le rétablissement de l'impulsivité omnisciente de l'impérialisme modernisant. Je préfère voir les dictateurs du monde aux aguets que le sourire au lèvres.




#POLINT

Posts similaires

Voir tout