On ne renie pas la gauche, c'est elle qui nous renie

Une mise au point importante de la part de Martineau ce matin.


On a d'ailleurs pu dire la même chose de moi depuis 2013. Pour certains, j'aurais complètement complètement reviré ma veste... Or mes valeurs fondamentales n'ont pas réellement changé et je pourrais toujours me revendiquer de la "gauche classique", de cette gauche moderniste qui avait à coeur les intérêts du peuple avant toute chose.


Mais j'ai dû me résoudre à publiquement renier la gauche actuelle simplement par souci de clarté et de stratégie... Et principalement parce que cette gauche qui a tout renié d'elle-même était devenue franchement intolérante à mon égard.


Avec le temps j'ai réalisé que partout en occident, le phénomène se produit ; bien souvent, les critiques les plus violentes envers la gauche régressive viennent d'anciens gauchistes repentis. Aux États-Unis et en Angleterre, de nombreux supporteurs de Trump et du Brexit s'affirment "classic liberals" au lieu de "liberals" tout court, pour bien signifier que leur appui aux politiques de droite ne se fait pas contre leurs valeurs progressistes. Bien au contraire; elles protègent les acquis du peuple contre la déconstruction sociale promue par cette nouvelle gauche dite "régressive".


#POLQC

Posts similaires

Voir tout
Posts à venir
Tenez-vous à jour...

    Vous avez aimé mes articles ? Faites un don !

Copyrights

© 2018 par Philippe Sauro Cinq-Mars. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now