"Le christianisme est incompatible avec le totalitarisme" - Milo Yiannopoulos


Très bonne analyse entendu sur les ondes non-politiquement correctes de Milo :


Le fait que le christianisme ait si strictement divisé le politique et la religion - qu'il ait confiné la dévotion au champ du privé - et le fait qu'en se faisant laïque, il soit devenu "la religion de la sortie de la religion" (Gauchet) est incontournable pour comprendre l'émergence du "monde libre".

Mais c'est ici que ça devient intéressant:

--> Cela fait en sorte que le christianisme est devenu aussi incompatible avec le totalitarisme que l'Islam l'est avec la démocratie libérale (parce qu'il n'a pour sa part pas intégré la division du religieux et du politique).


Ce qui expliquerait l'acharnement systématique des totalitarismes contre le culte chrétien, du marxisme hargneux à l'islamofascisme d'aujourd'hui, en passant par les penchants païens de l'idéologie nazie.


Bref, le christianisme aura essentiellement empêché tout culte suprême politisé; c'est-à-dire, tout totalitarisme, en empêchant les césars de se faire papes, en empêchant la soumission inévitable de la société au dogme.

#SOC

Posts à venir
Tenez-vous à jour...

    Vous avez aimé mes articles ? Faites un don !

© 2018 par Philippe Sauro Cinq-Mars. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now