Zuckerberg devrait être inéligible à la présidence américaine

Trois choses:


1. Les Américains devront être clair avec cet ambitieux: sa candidature pour la présidence en 2020 serait probablement le théâtre du plus gros conflit d'intérêt que la terre ait porté.


2. Ses fantasmagories sur le vote en ligne sont ridicules: étrangement, la démocratie directe, soumise au vents changeants des populismes et des radicalismes, est un véritable danger pour les sociétés démocratiques. La démocratie doit être canalisée dans des institutions, et donc nécessairement être représentative et parlementaire.


3. L'Amérique du Nord n'a pas besoin d'un autre braillard. Qu'on lui bloque le chemin de la politique, de grâce!




#POLINT

Posts à venir
Tenez-vous à jour...

    Vous avez aimé mes articles ? Faites un don !

© 2018 par Philippe Sauro Cinq-Mars. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now