Trump condamne la violence des deux côtés

Une scène ahurissante. Ça fera probablement parti des évènements les plus épineux à gérer qu'un président ait connu depuis longtemps. On aura beau critiquer Trump avec raison pour de nombreux écarts de conduite, mais affronter de la sorte une telle adversité reste carrément impressionnant.


Le fait-est que la condamnation est effectivement très claire, tout autant que l'est l'explication du délai. Le fait est, surtout, qu'il y avait effectivement deux groupes violents impliqués, mais qu'on tente actuellement d'obliger Trump à ne faire qu'une condamnation, à se ranger dans un camp, en somme. C'est un faux dilemme et le président a bien raison de remettre les choses au clair et dénoncer également les violences de la contre-protestation.


Il va falloir admettre que le traitement inégal des violences militantes de gauche par rapport aux violences militantes de droite a assez duré. Du temps de la République de Weimar, les cortèges nazis se heurtaient aux cortèges rouges. Ça, étrangement, on est souvent moins pressé de nous le rappeler... "Apprenez des erreurs du passé", qu'ils disent! Mais n'associez jamais un militant marxiste-révolutionnaire à Staline; oh! Ça n'aurait rien à voir voyons! Quand on y regarde de plus près, néanmoins, on voit bien que les deux extrêmes s'alimentent l'un-l'autre.


Loin de moi l'idée de diminuer l'horreur de l'acte, la stupidité aussi, de ces minables suprémacistes mystifiés par la swastika, mais premièrement, les contre-manifestations sont toujours stupidement dangereuses et polarisantes, deuxièmement, les cagoulés et black-blocké de l'extrême-gauche sont pour moi aussi tarés que les adeptes de marches aux flambeaux, et enfin, la destitution ou pas de patrimoine historique controversé est un tout autre débat qui devrait se dérouler plus sereinement; loin des vandales barbares et de leur sauvagerie. Mettre des statues à terre en représailles est absolument honteux.


Et on tente actuellement d'associer le Président des États-Unis au nazisme. C'est un procès d'intention d'une gravité à peine croyable. On dirait un adulte qui confronte une salle d'enfants indisciplinés.

#USA #SOC

Posts à venir
Tenez-vous à jour...

    Vous avez aimé mes articles ? Faites un don !

© 2018 par Philippe Sauro Cinq-Mars. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now