Trump précise sa pensée sur l'OTAN

La position de Trump sur l'OTAN était de celles qui m'inquiétaient le plus; toute remise en question de l'alliance eut été catastrophique, tant pour l'Europe que pour l'Amérique.

Or après la conférence de Trump et du secrétaire général de l'organisation, on peut finalement en conclure à une bonne entente entre les parties. En fait, Jans Stoltenberg affirmera même que la pression que met Trump sur l'alliance l'a remise dans la "bonne direction" et encourage un réinvestissement militaire chez les alliés. Il est raisonnable, en effet, de la part du président américain de demander à ce que les autre pays occidentaux paient leur juste part dans leur protection. Et Stoltenberg expliquera la chose simplement: au sortir de la guerre froide, nous avons désinvestit dans nos armées parce que la tension est tombée. Mais dans un temps où la tension monte, chaque partenaire de l'Alliance Atlantique doit réinvestir dans sa sécurité.

Curiosité trumpienne: Trump semble vouloir à tout prix éviter de commenter sa relation avec la Russie, allant jusqu'à ignorer ou détourner des questions.

Questionné sur cette relation, intrinsèque à l'OTAN en tant que tel, Stoltenberg affirmera sa conviction que nous devons - et pouvons - coupler une opposition militaire ferme face à la Russie tout en préservant les ponts diplomatiques et politiques. Il ira même jusqu'à esquisser ce qu'on pourrait interpréter comme un "équilibre des pouvoirs". C'est-à-dire une conception selon laquelle, en fait, l'équilibre militaire entre l'OTAN et la Russie serait sain et plus propice au dialogue entre l'Europe de l'Est et la Russie. Ainsi, pour mieux parler avec la Russie, pour avoir une dialogue constructif, il faut être fort et c'est précisément ce que l'OTAN offre.

#USA

Posts similaires

Voir tout